Projet collectif Petit Saut

Accueil > Projets > Agricole >  Projet collectif Petit Saut

Tous solidaires pour la rivière du Petit Saut

Problématique : Des suivis de qualité de l’eau dans la rivière du Petit Saut et des relevés terrain ont permis d’identifier des problèmes de surplus de nutriments (azote, phosphore), de coliformes fécaux, d’érosion et d’apports accélérés de sédiments dans les cours d’eau. Plusieurs phénomènes peuvent causer ces problèmes. En voici des exemples :

Pour en savoir plus sur le bassin de versant de la rivière du Petit Saut

À la lumière de ces résultats, l’OBV du Chêne a entrepris, en 2018, de développer un projet d’approche collective. Ce projet implique que tous les acteurs du bassin versant sont invités à contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau de la rivière du Petit Saut.

Entreprises agricoles

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), offre son appui avec le volet 1 du programme Prime-Vert 2018-2023. Ce dernier offre aux entreprises agricoles des mesures agroenvironnementales durables. L’aménagement de bandes riveraines a commencé à l’automne 2019 avec la végétalisation des bandes riveraines de la Ferme Rustique et de Forfaits Marco.

Il est encore temps de participer!

L’équipe invite les producteurs agricoles à communiquer avec nous pour signaler leur intérêt à participer au projet.

Municipalité de Sainte-Croix et ses citoyens

La municipalité de Sainte-Croix a adopté un programme de réhabilitation de l’environnement qui consiste à accorder une aide financière à ses citoyens pour les travaux de mise aux normes de leurs installations septiques. (Règlement 604-2019)

École secondaire Pamphile-Le May

Dans le cadre du programme PAJE – Partenariat Action Jeunesse en Environnement, les étudiants de l’école secondaire Pamphile-Le May ont mis en application des techniques de génie végétales dans la rivière du Petit Saut.

Industries

Les industries de Sainte-Croix seront amenées à améliorer la qualité des bandes riveraines en bordure de la rivière du Petit Saut en y implantant une variété d’arbres et d’arbustes indigènes.

Amélioration des habitats fauniques

L’étude du bassin versant du Petit Saut a permis de constater une faible présence de milieux forestiers, malgré sa proximité avec la forêt de la Seigneurie de Lotbinière. Les quelques petits boisés qu’on y retrouve sont isolés et sans connections entre eux, ce qui engendre plusieurs effets néfastes pour la faune :

  • Déplacements difficiles pour les petits mammifères prédateurs des rats musqués;
  • Augmentation des populations de rats musqués (nuisibles aux cultures et à la qualité de l’eau);
  • Diminutions d’habitats essentiels au cycle de vie des oiseaux champêtres (reproduction, alimentation, protection).
Un diagnostic sur mesure

Les producteurs agricoles et les industries du bassin versant seront sensibilisés à cet enjeu en recevant un document conçu sur mesure pour eux : un cahier du propriétaire. Celui-ci présentera un diagnostic personnalisé sur l’état des habitats fauniques présents sur leur propriété ainsi que des propositions d’amélioration de ceux-ci.

La création d’un corridor faunique

Les propositions seront basées sur une vision plus large du territoire : reconnecter les petits îlots boisés du bassin versant avec la grande forêt de la Seigneurie de Lotbinière.

Une pierre deux coups !

Le corridor faunique projeté suit les cours d’eau présents sur le territoire. C’est donc en améliorant l’état des rives que le corridor faunique prendra forme, tout en contribuant à améliorer la qualité de l’eau.

L'OBV du Chêne au travail !

Aménagement de bandes riveraines

L’OBV du Chêne fait appel à l’expertise de M. Alex Fréchette, chargé de projets en milieu agricole. Il sera notamment responsable de la mise en place et du suivi de mesures agroenvironnementales bénéfiques à la qualité de l’eau et à la biodiversité.

L’équipe de l’OBV a réalisé 21 aménagements depuis l’automne 2019 et plusieurs autres aménagements sont prévus à l’automne 2021 ! Au total, près de 20 km auront été aménagés en trois ans.

Suivi de la qualité de l’eau

L’OBV a commencé à récolter des échantillons d’eau dans la rivière en 2015 afin de mesurer les quantités de phosphore, d’azote et de coliformes fécaux. Depuis 2019, l’OBV mesure d’autres contaminants : pesticides, hydrocarbures, métaux lourds et sels de déglaçage.

Merci à nos partenaires!!!

Pour suivre les avancées du projet, suivez l’OBV du Chêne sur Facebook!

2019 : Un nouveau projet pour les producteurs agricoles

L’OBV du Chêne est fier d’annoncer le lancement du projet de mise en valeur des aménagements agroenvironnementaux des producteurs agricoles auprès de la population de la MRC de Lotbinière.

Consultez le communiqué de presse dès maintenant